NOUVELLES

Le Premier ministre malien à Ouagadougou pour rencontrer le médiateur

17/07/2012 07:24 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

Le Premier ministre malien de transition, Cheick Modibo Diarra, est arrivé mardi à Ouagadougou pour remettre au président burkinabè et médiateur Blaise Compaore sa "feuille de route" afin de tenter de sortir son pays de la crise, a constaté l'AFP.

"Je viens voir le médiateur, non seulement pour lui remettre, comme cela a été demandé, une feuille de route, mais aussi m'entretenir avec lui sur tous les points de recommandations" du sommet ouest-africain du 7 juillet à Ouagadougou sur le Mali, a-t-il déclaré devant la presse à son arrivée à l'aéroport.

Une source aéroportuaire à Bamako avait annoncé un peu plus tôt son départ pour Ouagadougou.

Ce déplacement de M. Diarra dans la capitale du Burkina Faso intervient au lendemain d'un discours radio-télévisé à Bamako dans lequel il a promis la formation prochaine d'un gouvernement d'union nationale, comme l'a exigé la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) lors de son dernier sommet à Ouagadougou.

L'organisation régionale a donné aux autorités de transition jusqu'au 31 juillet pour former ce gouvernement, sous peine de sanctions.

L'objectif est d'unir toutes les forces du pays pour la reconquête du nord du Mali occupé par des islamistes armés, et empêcher les exactions commises à Bamako contre des personnalités et des journalistes par des hommes armés considérés comme proches de l'ex-junte militaire au pouvoir qui reste très influente.

Les autorités de transition en place depuis le retrait en avril de militaires auteurs d'un coup d'Etat le 22 mars ayant renversé le président Amadou Toumani Touré, ont été impuissantes à empêcher l'emprise de ces groupes qui ont commencé à appliquer la charia (loi islamique) dans le Nord.

str-stb-roh/tmo/aub

PLUS:afp