NOUVELLES

Le Luxembourgeois Frank Schleck est contrôle positif au Tour de France

17/07/2012 04:12 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

PAU, France - Le Luxembourgeois Frank Schleck (RadioShack) a quitté le Tour de France après avoir échoué un contrôle antidopage, mardi.

L'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé que Schleck avait subi un contrôle positif à un diurétique, plongeant de nouveau la plus prestigieuse classique cycliste dans l'embarras.

Le leader de l'équipe RadioShack, âgé de 32 ans, a terminé troisième de l'épreuve l'année dernière et, mardi, journée de relâche au Tour, il occupait le 12e rang du classement général — à neuf minutes 45 secondes du maillot jaune Bradley Wiggins.

L'UCI a révélé que la présence du diurétique Xipamide avait été trouvé par la laboratoire de Châtenay-Malabry dans un échantillon d’urine prélevé sur Schleck lors d’un contrôle en compétition effectué le 14 juillet.

Ce diurétique est considéré comme une substance spécifiée et le règlement antidopage de l’UCI ne prévoit pas de suspension provisoire vu la nature de la substance.

Une «substance spécifiée» est une substance qui peut avoir été ingérée accidentellement ou sans intention d'améliorer ses performances, ce que le sportif pris en faute doit prouver.

Dans un communiqué, l'équipe RadioShack a dit que le diurétique ne se trouvait dans aucun médicament utilisé par ses coureurs.

Le porte-parole de l'équipe RadioShack, Philippe Maertens, a dit que Schleck s'était rendu au poste de police de Pau de son propre chef pour coopérer avec les autorités.

Maertens a dit que le cycliste savait que la police allait probablement le chercher.

L'UCI a ajouté dans son communiqué qu'elle «est confiante que son équipe (RadioShack) entreprendra les démarches nécessaires pour garantir la sérénité du Tour de France et en même temps offrir au coureur le temps nécessaire pour préparer sa défense.»

Schleck a le droit de demander l’analyse de son échantillon B. Il dispose d'un délai réglementaire de quatre jours pour la réalisation de l’analyse de son échantillon B; Maertens a dit que l'équipe RadioShack va probablement en faire la demande.

«Si le résultat est positif, il sera suspendu par l'équipe», a fait savoir Maertens.

PLUS:pc