NOUVELLES

Le gouvernement du Hamas va collecter la "zakat" à Gaza

17/07/2012 12:53 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

Le gouvernement du Hamas, au pouvoir à Gaza, va commencer à prélever la "zakat", l'aumône légale prévue par l'islam, auprès des entreprises et des particuliers à partir du mois du ramadan, à titre facultatif dans un premier temps, a indiqué mardi le responsable de cette institution.

La Fondation de la zakat, que vient de créer le gouvernement du Hamas, prélèvera cette contribution à partir du début du ramadan, le mois de jeûne musulman, jeudi ou vendredi, "en déduisant la zakat de l'impôt sur les sociétés", a précisé à l'AFP son directeur, Rami al-Khatib.

"Cette opération sera d'abord facultative, avant de devenir obligatoire", a ajouté M. Khatib, sans indiquer d'échéance, assurant que les autorités s'efforceraient de "ne pas augmenter les montants prélevés sur les personnes".

Le but est de "collecter des fonds pour la zakat et de les donner aux pauvres", a-t-il souligné.

Le ministre des Affaires religieuses de l'Autorité palestinienne Mahmoud al-Habbache a qualifié cette décision d'"illégale". "Nous mettons en garde les citoyens contre cela parce que c'est illégal", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Ramallah en Cisjordanie.

"Ce qui est dangereux, c'est qu'ils (le Hamas) veulent obliger les gens à payer la zakat, et cela est illégal et suscite de nombreux doutes", a-t-il souligné, y voyant "une menace pour les fonds de la zakat".

my-he-sst/tp

PLUS:afp