NOUVELLES

L'échouement du Steinhoeft à Saint-Lambert a été causé par un effet de succion

17/07/2012 12:33 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Un effet de succion est à l'origine de l'échouement d'un cargo, en mars 2011, dans le canal de la voie maritime du Saint-Laurent à Saint-Lambert, conclut le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).

Le 31 mars 2011, le navire libérien BBC Steinhoeft s'était échoué en aval de l'écluse de Saint-Lambert, sur la Rive-Sud de Montréal, interrompant la circulation maritime pendant 10 heures, avant d'être tiré de sa fâcheuse position par deux remorqueurs.

L'incident n'avait fait aucun blessé ni incident environnemental.

Dans son rapport déposé mardi, le BST a établi que lorsque le bâtiment s'était approché de la section la plus étroite du canal, il avait été soumis à un effet de succion qui lui avait fait faire une embardée à bâbord.

Le manque de temps et de marge de manoeuvre avaient empêché l'équipage de remédier à la situation, et le cargo s'était échoué dans le canal.

Le BST cite également comme un facteur ayant contribué à l'échouement le fait que le poste de barre du BBC Steinhoeft n'était pas dans l'axe longitudinal du bâtiment, détail qui n'avait pas été mentionné au pilote.

Parti de Toronto le 29 mars, le navire se dirigeait vers Philadelphie avec une cargaison de 1100 tonnes lorsqu'il s'est échoué.

Organisme fédéral indépendant, le BST a pour objectif de promouvoir la sécurité en matière de transports, mais il ne peut attribuer ou déterminer de responsabilités civiles ou criminelles.

PLUS:pc