NOUVELLES

La Turquie ouvre un nouveau camp pour accueillir les réfugiés syriens

17/07/2012 04:37 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

ANKARA, Turquie - Sipa — La Turquie a annoncé mardi la construction d'un nouveau camp de réfugiés qui pourra accueillir jusqu'à 10 000 personnes, alors que des milliers de Syriens continuent de fuir les violences dans leur pays.

Le centre de gestion des crises turc a précisé que ce centre d'accueil serait implanté près de la ville de Karkamis, dans la province de Gaziantep, frontalière avec la Syrie.

D'après l'agence de presse officielle Anadolu, 864 Syriens ont franchi la frontière avec la Turquie lundi soir, dont un général et quatre colonels. Au total, près de 43 000 personnes ont trouvé refuge dans huit camps installés près de la frontière avec la Syrie, longue de 911 kilomètres.

Au total, plus de 112 000 Syriens, en majorité des femmes et des enfants, ont quitté leur pays depuis le début du soulèvement contre le régime de Bachar el-Assad, en mars 2011, selon les chiffres du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Le nombre de personnes ayant trouvé refuge dans les pays voisins (Irak, Jordanie, Liban et Turquie) a presque triplé depuis le mois d'avril.

La Turquie a accueilli 42 682 personnes, la Jordanie 33 400, le Liban 30 900 et l'Irak, 7900.

«Dans ces quatre pays, beaucoup de réfugiés syriens nouvellement arrivés dépendent entièrement de l'aide humanitaire. Certains d'entre eux arrivent avec pour seules possessions les vêtements qu'ils portent sur eux, après plusieurs mois de chômage», a déclaré le porte-parole du HCR, Adrian Edwards, devant la presse à Genève.

«En Jordanie, plus de 33 400 Syriens sont désormais enregistrés auprès du HCR. Près de 80 pour cent d'entre eux ont été enregistrés ces quatre derniers mois. Ce chiffre dépasse désormais le nombre de réfugiés irakiens enregistrés en Jordanie, soit 29 091», a-t-il dit.

PLUS:pc