NOUVELLES

Deux morts et 21 blessés dans une fusillade à Toronto

17/07/2012 12:19 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT
CP

Une adolescente de 14 ans et un jeune homme de 23 ans ont été tués dans une fusillade, survenue tard lundi soir à Toronto, qui a aussi fait 21 blessés.

Un homme est toujours dans un état critique. En ce qui concerne les autres blessés, qui sont âgés de 22 mois à 23 ans, « on s'attend à ce qu'ils s'en remettent », a précisé Bill Blair, le chef du Service de police de Toronto. Certains d'entre eux ont reçu leur congé de l'hôpital mardi matin.

La fusillade s'est produite lundi vers 22 h 40 lors d'un grand barbecue extérieur organisé dans le quartier East End de la capitale ontarienne.

« Beaucoup de personnes innocentes ont été blessées » dans l'échange de tirs », a expliqué M. Blair. « Certaines victimes auraient été blessées lors du mouvement de panique survenu à la suite de la fusillade », a pour sa part précisé l'agente Wendy Drummond, de la police de Toronto.

Quelque 200 personnes participaient à la fête qui, selon un témoin, se déroulait pourtant dans la joie et la bonne humeur.

Implication possible d'un gang

Le chef de police a indiqué que deux individus armés avaient ouvert le feu et qu'il y a « des indications assez fiables qu'il y aurait peut-être l'implication d'un gang ». « Nous enquêtons sur ce filon-là », a poursuivi Bill Blair. À la fois avec la Brigade des homicides et le Groupe d'enquête sur les gangs et les armes à feu. »

La police est à la recherche des suspects et demande à quiconque aurait été témoin de la scène de communiquer avec elle, notamment de lui fournir toutes les images qui auraient pu être filmées avant que la fusillade n'éclate.

Les autorités policières craignent à présent « des ripostes », a expliqué M. Blair. Pour prévenir une éventuelle vengeance et rassurer la population, des agents supplémentaires, en uniforme, doivent être déployés dans le quartier Est End et partout où la police de Toronto estimera que c'est nécessaire.

Lourd bilan

Cette fusillade « est le pire cas de violence armée dans l'histoire de notre ville », a rappelé M. Blair. Elle survient un mois et demi après celle survenue au Centre Eaton de Toronto, qui avait fait deux morts et cinq blessés par balle, dont un adolescent de 13 ans.

Le maire de Toronto, Rob Ford, refuse de faire un rapprochement abec la fusillade du Centre Eaton. « Ce sont des incidents isolés », estime-t-il. « Je ne crois pas que Toronto soit comme Détroit. Toronto est la ville la plus sécuritaire d'Amérique du Nord. »

La capitale ontarienne connaît pourtant une augmentation de 32 % du nombre de fusillades sur son territoire comparativement à la même période l'an dernier.

Seize personnes ont été victimes d'un crime par arme à feu dans les rues de la Ville Reine depuis le début de l'année, alors qu'on en comptait 14 l'année dernière, pour la même période.

Pour communiquer avec la police de l'Ontario : 416-808-7400.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillade à Toronto, 17 juillet 2012
Fusillade du 2 juin au Centre Eaton, à Toronto