NOUVELLES

Canada: le taux de la banque centrale inchangé à 1%

17/07/2012 09:54 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

La banque centrale du Canada a sans surprise maintenu à 1% son taux directeur mardi, invoquant l'affaiblissement des perspectives de croissance de l'économie mondiale.

Dans le communiqué justifiant sa décision, la banque n'écarte cependant pas de relever son taux "à moyen terme", si l'expansion économique au Canada se poursuit et si l'offre excédentaire au sein de l'économie se résorbe graduellement.

Mais elle a ramené à 2,3% sa prévision de croissance du PIB canadien en 2013, contre 2,4% précédemment. Pour 2014, elle mise sur 2,5%.

Au Canada, indique la banque, des facteurs internes devraient soutenir une "croissance modérée", malgré "les vents contraires extérieurs" qui freinent l'activité économique.

Moteurs de la croissance, la consommation et les investissements des entreprises entraîneront une croissance d'environ 2,1% de l'économie canadienne en 2012, un chiffre qui a été revu à la baisse par la banque qui tablait précédemment sur 2,4%.

Au niveau international, la banque rappelle que "l'économie américaine continue de croître à un rythme graduel mais un peu plus lent" que ce qu'elle escomptait dans ses prévisions d'avril, tandis que "l'évolution de la situation en Europe indique une nouvelle contraction".

"En Chine et dans les autres pays émergents, la décélération de la croissance a été plus prononcée qu'escompté, sous l'effet du resserrement passé des politiques et de la demande extérieure plus faible", ajoute-t-elle.

Dans ces conditions, la banque prévoit une hausse "des capacités excédentaires dans le monde" et un "recul des cours des produits de base", ce qui "devrait amoindrir les pressions inflationnistes à l'échelle du globe".

Dans son scénario de référence, "la Banque suppose que la crise européenne restera contenue", précise l'établissement.

jl/sl/emp

PLUS:afp