NOUVELLES

"Américanité" d'Obama: son équipe accuse celle de Romney de toucher le fond

17/07/2012 01:03 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

L'équipe de campagne de Barack Obama a accusé mardi celle de son adversaire Mitt Romney d'avoir "touché le fond" après qu'un républicain eut dit souhaiter que le président démocrate sortant "apprenne à devenir Américain".

"L'équipe de campagne de Romney a officiellement touché le fond", a affirmé une porte-parole du comité de campagne de M. Obama, Lis Smith, dans un communiqué.

Plus tôt mardi, selon CNN, l'ancien gouverneur du New Hampshire (nord-est) John Sununu a déclaré, lors d'une conférence téléphonique: "je souhaiterais que ce président (M. Obama) apprenne à devenir Américain".

Ce développement intervient alors que la tension est déjà à son comble entre les deux équipes de campagne. Celle de M. Obama affirme que M. Romney a menti en disant qu'il ne dirigeait plus sa société d'investissement Bain Capital à l'époque où cette dernière a été liée à des licenciements, entre 1999 et 2002.

Les démocrates exigent aussi de M. Romney, un multimillionnaire, qu'il dévoile davantage de documents sur sa situation financière personnelle, en particulier ses avoirs dans des paradis fiscaux, ce que le candidat républicain refuse.

Selon Mme Smith, après l'intervention de M. Sununu, "la question est de savoir ce qu'ils vont désormais sortir de leur chapeau pour éviter de répondre à de graves questions sur les responsabilités de Romney chez Bain Capital, des investissements dans des paradis fiscaux et des comptes à l'étranger".

Les déclarations de l'ancien gouverneur "ne font qu'attirer l'attention sur le fait qu'ils (les républicains) tentent désespérément de changer de conversation", a-t-elle estimé.

M. Romney et son équipe ont déjà utilisé ce dernier argument contre M. Obama, estimant qu'il préférait s'adonner à des attaques personnelles plutôt que de répondre de son mauvais bilan en matière d'emploi.

L'attaque de M. Sununu sur "l'américanité" de M. Obama fait écho à celles de certains membres de l'aile droite du parti républicain, qui mettent en doute le fait que M. Obama soit bien né sur le sol américain.

La Maison Blanche, au printemps 2011, avait tenté de mettre fin à cette polémique en allant jusqu'à publier l'acte de naissance complet du président, né le 4 août 1961 dans l'Etat américain d'Hawaii (Pacifique).

tq/sam

PLUS:afp