NOUVELLES

Affaire Trayvon Martin: la Floride refuse de changer de juge pour l'accusé

17/07/2012 03:39 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

L'Etat de Floride a rejeté la demande de George Zimmerman, meurtrier présumé du jeune Trayvon Martin, de changer de juge car il trouvait l'actuel magistrat trop partial, selon un document judiciaire publié mardi.

"L'Etat demande à la cour de rejeter cette demande de l'accusation", a répondu formellement l'Etat de Floride.

"L'accusé a bénéficié de plusieurs décisions de cette cour dont il ne s'est pas plaint. Son affirmation selon laquelle la cour n'a rien fait d'autre que créer un préjudice (à son encontre) est absurde", a indiqué l'Etat de Floride dans une décision rendue publique par le procureur adjoint de l'Etat, Bernardo de la Rionda.

Selon la loi en vigueur dans cet Etat du sud-est, il est possible de demander un changement de juge si l'une des parties concernées démontre que sur la base des actes, des propos et des antécédents de ce dernier, un jugement équitable ne peut être garanti.

Le juge Kenneth Lester avait qualifié Zimmerman de "manipulateur" lors de sa décision, la semaine dernière, de lui accorder la liberté conditionnelle moyennant une caution d'un million de dollars.

L'accusé avait pu être libéré après avoir versé 100.000 dollars comme requis par la loi, soit 10% de la caution, mais le juge avait réclamé qu'il porte un bracelet électronique pour être surveillé en "temps réel", qu'il ne puisse "ni ouvrir ni conserver de compte bancaire", et qu'il "ne sorte pas son passeport ni ne cherche à se rendre à l'aéroport international d'Orlando".

Pour ces raisons, M. Zimmerman craignait "que le tribunal n'ait déjà décidé qu'il ne mérite pas d'être cru", ni d'ailleurs "les preuves et témoignages pouvant appuyer" sa version des faits, indiquait la demande déposée par l'avocat de l'accusé, Mark O'Mara, devant le tribunal du comté de Seminole à Sanford (centre de la Floride).

Zimmerman, 28 ans, est accusé d'avoir abattu Trayvon Martin, 17 ans, le 26 février à Sanford alors qu'il effectuait une ronde de surveillance dans son quartier, mais il a plaidé non coupable et dit avoir agi en état de légitime défense. Il est poursuivi pour meurtre et encourt la prison à vie.

Cette décision est un nouveau revers pour Zimmerman: en marge de cette affaire, une femme --sa cousine--l'a accusé lundi de l'avoir agressée sexuellement durant 10 ans lorsqu'elle était enfant.

pb/bdx/lor

PLUS:afp