NOUVELLES

USA: Obama s'en prend à Romney sur sa politique fiscale

16/07/2012 04:27 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

Le président américain a dénoncé lundi le programme de politique fiscale de Mitt Romney, son adversaire républicain pour la présidentielle de novembre, qui favorise selon lui les Américains les plus riches.

"Nous n'avons pas besoin d'un président qui va s'accorder à lui-même un énorme allégement fiscal. Il nous faut un président qui diminue vos impôts", a-t-il dit lundi à ses partisans lors d'une réunion de campagne à Cincinnati, dans l'Ohio (nord), un Etat crucial pour l'élection du 6 novembre.

Il a également fustigé les projets du candidat républicain quant à la fiscalité des entreprises.

"Il (Mitt Romney) veut accorder des allégements fiscaux aux entreprises qui envoient des emplois à l'étranger. (...) Nous n'avons pas besoin d'un président qui envisage d'envoyer plus d'emplois à l'étranger. Je veux donner des allégements fiscaux aux entreprises qui investissent ici dans l'Ohio", a ajouté le président.

M. Obama a assuré que l'élection de novembre concernait "plus que deux candidats et deux partis politiques. Il s'agit de deux visions différentes sur la façon de construire une économie forte". Il s'en est remis aux électeurs à qui il a confié le soin de trancher.

Le président américain faisait campagne dans l'Ohio lundi à moins de quatre mois du scrutin, tandis que la tension avec son rival républicain est montée d'un cran ces derniers jours au sujet du passé de M. Romney à la tête d'un fonds d'investissement.

Une porte-parole de l'équipe de campagne de M. Obama avait ouvert les hostilités la semaine dernière en accusant le candidat républicain d'avoir commis un "délit" en mentant aux autorités sur sa situation vis-à-vis du fonds d'investissment Bain Capital entre 1999 et 2002.

M. Romney a une fois de plus balayé lundi les critiques qu'il a jugé "malhonnêtes" de la part du camp Obama.

emp/lor

PLUS:afp