Le procureur égyptien a ordonné le retour de l'ex-président égyptien Hosni Moubarak en prison après l'amélioration de son état de santé, près d'un mois après son transfert dans un hôpital militaire du Caire à la suite d'une attaque cérébrale, a annoncé un communiqué officiel.

Le procureur Abdel Meguid Mahmoud a "ordonné le transfert de l'ex-président Hosni Moubarak de l'hôpital militaire de Maadi à la prison de Tora après l'amélioration de son état de santé", a indique ce communiqué.

Le 19 juin, des sources médicale et militaire avaient indiqué que le président déchu, âgé de 84 ans, se trouvait dans le coma et avait dû être placé sous assistance respiratoire. Il avait alors été transféré à l'hôpital des forces armées à Maadi dans la banlieue de la capitale.

L'état de M. Moubarak avait fortement décliné après son incarcération le 2 juin à la suite de sa condamnation à la prison à vie pour la mort de manifestants lors de la révolte qui l'a poussé à démissionner. Des sources de sécurité avaient alors fait état de dépression aiguë, de difficultés respiratoires et d'hypertension.

M. Mahmoud avait décidé le 4 juillet de former un comité d'experts médicaux pour statuer sur l'évolution de l'état de santé du raïs et celui-ci a conclu qu'il était "stable et considéré comme bon compte tenu de son âge, ce qui implique son retour en prison", selon le procureur général-adjoint Adel al-Saïd.

jaz/hj/sw