NOUVELLES

Northern Gateway: la PM Christy Clark ne prend toujours pas position

16/07/2012 05:42 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

VICTORIA - La première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark, continue d'adopter un ton ferme face au projet d'oléoduc Northern Gateway d'Enbridge, mais elle soutient qu'elle n'est pas encore prête à tirer quelque conclusion que ce soit dans ce dossier.

Mme Clark a indiqué lundi que des responsables de son gouvernement poseront des questions sur le projet lors des audiences conjointes de l'Office national de l'énergie, où la province a le statut d'intervenant.

La première ministre se dit toutefois toujours inquiète suite au rapport déposé la semaine dernière aux États-Unis qui décrit les graves dégâts environnementaux causés par une importante fuite de pétrole d'un oléoduc d'Enbridge au Michigan.

Le document rapportait une série de lacunes de l'entreprise de Calgary au cours des années précédant le déversement, et pendant le désastre lui-même.

L'opposition néo-démocrate de la province s'est prononcée contre le projet, mais les libéraux au pouvoir ont jusqu'à maintenant refusé de prendre position dans le dossier.

Enbridge (TSX:ENB) prévoit construire un oléoduc double qui relierait la région d'Edmonton à la petite localité de Kitimat, près de la côte de la Colombie-Britannique, d'où le pétrole serait expédié par superpétrolier en Asie.

PLUS:pc