NOUVELLES

L'ONU encourage Kigali et Kinshasa à poursuivre le dialogue

16/07/2012 07:27 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

Les pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont "encouragé" lundi dans une déclaration la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda à poursuivre leur dialogue sur la rébellion dans l'est de la RDCongo.

Les 15 pays "ont salué les récentes discussions entre les présidents Kagame et Kabila pour résoudre la crise et encouragent la poursuite d'un dialogue à haut niveau, à la fois au niveau bilatéral et régional".

Dans son communiqué, le Conseil "réaffirme sa condamnation de toute aide extérieure à tous les groupes armés en RDC". Il réitère son "plein soutien" à la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) et rappelle que "tous ceux qui sont responsables d'attaques contre des civils ou contre le personnel de la Mission doivent être poursuivis et sanctionnés".

Le Rwanda et la RDC ont convenu dimanche du déploiement d'une force internationale pour neutraliser les rebelles dans l'est de la RDC, à la suite d'un tête-à-tête entre les présidents congolais Joseph Kabila et rwandais Paul Kagame.

Le Rwanda était en position d'accusé dans cette nouvelle crise dans l'est instable de la RDC, après avoir été désigné par l'ONU comme alimentant en armes et en hommes les rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23), ce que Kigali dément.

Une nouvelle réunion convoquée les 6 et 7 août à Kampala doit préciser la composition et les modalités de déploiement de cette force, ainsi que ses relations avec la Monusco. Celle-ci déploie déjà en RDC une de ses plus importantes opérations de maintien de la paix, forte de 17.000 soldats et de 2.000 civils.

avz/emp

PLUS:afp