NOUVELLES
16/07/2012 11:29 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

L'écurie Marussia affirme que la voiture n'est pas en cause dans un accident

BANBURY, Royaume-Uni - La voiture n'est pas en cause dans l'accident où l'un des pilotes de l'écurie de Formule 1 Marussia a perdu un oeil, ont affirmé les représentants de l'équipe à la suite d'une enquête interne sur l'un des accidents les plus graves de la F1 depuis des années.

Maria de Villota était au volant d'une F1 pour la quatrième fois seulement — et la première pour Marussia — quand elle a frappé un camion de soutien lors d'un essai en ligne droite près d'un aérodrome en Angleterre, le 3 juillet. Elle a perdu son oeil droit et subi de graves blessures au visage et à la tête.

L'Espagnole de 32 ans a subi deux opérations. Elle reste hospitalisée mais elle commence à se rétablir.

«Après avoir passé au crible toutes les données et des informations complémentaires disponibles, l'équipe a eu la satisfaction de constater que la voiture n'a pas eu de problème», a affirmé l'équipe dans un communiqué sur son site Internet.

Le communiqué cite le patron de l'équipe John Booth affirmant que les conclusions de «notre enquête interne mettent la voiture hors de cause.»

«Notre travail d'enquête est à présent terminé et nous pouvons nous concentrer sur la priorité, à savoir le bien-être de Maria», a dit Booth.

De Vilotta est la fille de l'ancien pilote de F1, Emilio de Villota, vainqueur du Grand Prix d'Angleterre. Elle a piloté pour la première fois une Formule 1 en 2011, un Renault R29, sur le circuit Pault Ricard à Marseille, en France.

PLUS:pc