NOUVELLES

La Bourse de New York clôture en baisse, plombée par un mauvais indicateur

16/07/2012 04:33 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a clôturé en baisse lundi à New York, les courtiers s'inquiétant d'une baisse surprise des ventes au détail américaines en juin, en dépit des résultats meilleurs que prévu de la banque Citigroup: le Dow Jones a cédé 0,39% et le Nasdaq 0,40%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 49,88 points à 12.727,21 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, a lâché 11,53 points à 2.896,94 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a reculé de 0,23% (-3,14 points) à 1.353,64 points.

Les grands indices de Wall Street ont évolué en légère baisse tout au long de la séance, "après la publication de statistiques économiques mitigées aux Etats-Unis", ont souligné les experts de la banque Wells Fargo.

C'était une journée "très calme, de plein milieu d'été, et si tout le monde reste focalisé sur les résultats d'entreprise, personne n'en attend grand chose", a estimé Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management.

En outre, le Fonds monétaire international (FMI) s'est inquiété de "nouveaux signes de faiblesse" de l'économie mondiale, notamment en zone euro et aux Etats-Unis, "et cela n'a pas aidé", a poursuivi M. Blicksilver.

Côté indicateur, "les ventes au détail en juin ont enregistré un recul de 0,5% après avoir déjà baissé de 0,2% en mai", a noté Wells Fargo.

Ces ventes, surveillées de très près par les investisseurs pour jauger la vigueur de l'économie américaine, dont la consommation représente un moteur essentiel, ont ainsi glissé pour le troisième mois d'affilée, alors que l'estimation médiane des analystes les donnait en hausse de 0,2%.

D'autre part, l'activité manufacturière de la région de New York s'est accélérée, selon l'indice Empire State pour le mois de juillet publié lundi par la banque centrale américaine (Fed).

Pour Michael James, de Wedbush Morgan Securities, "l'humeur négative du marché vient également de la Chine et de commentaires du Premier ministre" chinois Wen Jiabao qui a prévenu dimanche que la deuxième économie mondiale risquait de connaître des moments difficiles.

Mais "après la forte hausse de (Wall Street) vendredi, le marché fait preuve d'une certaine résistance, et son recul est assez limité, vue la morosité ambiante", a-t-il nuancé.

En outre, au début d'une semaine chargée en résultats, "la performance de Citigroup s'avère meilleure que prévu", a noté Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

La banque américaine a en effet annoncé lundi un bénéfice net en baisse mais supérieur aux attentes.

Le marché obligataire a terminé en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a baissé à 1,464% contre 1,499% vendredi, et celui à 30 ans à 2,548% contre 2,584%.

ppa/sl/lor

PLUS:afp