NOUVELLES
16/07/2012 07:42 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

Kenya: Deux Iraniens inculpés de possession d'explosifs libérés sous caution

Deux Iraniens inculpés en juin pour "possession d'armes en vue de provoquer des blessures" au Kenya ont été remis en liberté lundi par un tribunal de Nairobi en échange de leur passeport, a-t-on appris de source judiciaire.

Ahmed Mohammed et Sayed Mansour, qui nient les accusations, ont été arrêtés le mois dernier dans le port de Mombasa en possession de 15 kg d'explosifs.

"Les deux hommes ne sont pas des délinquants d'envergure et même si c'était le cas, la constitution les autorise à être libérés sous caution", a déclaré le magistrat Paul Biwott. "La libération sous caution peut être demandée dans ce cas et je ne vois aucune raison de leur interdire d'en profiter."

Les deux hommes ont chacun dû payer deux millions de shillings kenyans (23.500 dollars) et ils doivent également se rendre à la police deux fois par semaine en attendant leur procès, prévu pour le 23 juillet.

Le mois dernier, Israël a accusé l'Iran de planifier des attentats contre les intérêts israéliens au Kenya.

rob/dw/pjm/efr/jlb

PLUS:afp