NOUVELLES

JO-2012/Natation: Magnussen impatient d'en découdre avec Cielo

16/07/2012 02:53 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

L'Australien James Magnussen a expliqué lundi qu'il avait hâte d'en découdre lors des jeux Olympiques de Londres avec son grand rival brésilien Cesar Cielo.

Mais l'homme surnommé le "Missile" refuse de parler d'une quelconque "animosité" envers le Sud-Américain, détenteur des records du monde sur 50 m et 100 m libre et sacré à Pékin sur la plus courte des distances, ou un autre de ses adversaires.

"C'est assez dur de dire quelle sera notre relation une fois à Londres, mais je ne suis certainement pas dans une forme d'animosité en ce moment", a-t-il indiqué devant la presse au camp d'entraînement pré-olympique de l'équipe de natation australienne basé à Manchester.

"Je suppose que le fait de l'avoir affronté seulement une fois dans un grand évènement fait que cette rivalité ne s'est pas trop développée", a souligné Magnussen qui espère succéder à Michael Wenden, dernier Australien en or sur 100 m libre en 1968.

Le champion du monde en titre du 100 m libre a pour lui d'être depuis les sélections australiennes de cette année le nageur le plus rapide de l'histoire sur cette distance sans combinaison, de quoi espérer un duel de très haut niveau entre Cielo et lui.

"De la façon dont je vois les choses, plus forte l'opposition sera à Londres, plus beau sera le résultat si je suis capable de m'imposer, donc je suis ravi de la présence de Cesar là-bas", a assuré Magnussen.

"Je suis sûr qu'il va imprimer un gros rythme dès le début de la course, et c'est quelque chose dont je suis capable de me nourrir", a affirmé le nageur de 21 ans qui participera à ses premiers JO.

jdg/smr/jr

PLUS:afp