NOUVELLES

11-Septembre: Un juge reporte des audiences à Guantanamo en raison du ramadan

16/07/2012 07:53 EDT | Actualisé 15/09/2012 05:12 EDT

SAN JUAN, Porto Rico - Un juge de l'armée américaine a accepté lundi de reporter les prochaines audiences de cinq hommes accusés d'avoir participé aux attentats du 11-Septembre afin d'éviter qu'elles n'aient lieu durant le ramadan, une période sacrée pour les musulmans.

Le colonel James Pohl a émis un bref jugement repoussant les audiences à la prison de Guantanamo Bay, à Cuba, à la fin du mois d'août à la demande des cinq défendeurs, a déclaré James Connell, l'avocat de l'un des accusés, Ali Abd al-Aziz Ali.

Au départ, les audiences devaient avoir lieu entre le 8 et le 12 août, soit durant les 10 derniers jours du mois du ramadan durant lequel les musulmans jeûnent le jour et prient la nuit.

Selon M. Connell, le manque de sommeil et de nourriture n'aurait pas permis aux cinq hommes de se défendre adéquatement.

Le magistrat avait auparavant rejeté une requête de la défense, qui demandait qu'aucune audience ne soit tenue le vendredi, jour de repos pour la majorité des musulmans. Les procureurs militaires s'y étaient opposés, soutenant que cela représentait environ 20 pour cent des dates potentielles et compliquerait l'organisation du calendrier.

M. Pohl n'a pas expliqué les raisons derrière sa décision de lundi, ni précisé ce qui se produirait si d'autres audiences coïncidaient avec le ramadan dans le futur.

Les cinq suspects ont été incarcérés à Guantanamo en mai en raison de leur rôle présumé dans les événements de septembre 2001, la pire attaque terroriste à être survenue en sol américain.

Parmi eux figure Khalid Sheikh Mohammed, qui a déclaré aux autorités que c'était lui qui avait orchestré le complot.

Ils pourraient être passibles de la peine de mort s'ils sont reconnus coupables.

Les prochaines audiences seront consacrées à des motions de procédure et le procès ne devrait pas commencer avant au moins un an.

PLUS:pc