NOUVELLES

Une université soudanaise interrompt ses cours après des manifestations

15/07/2012 08:08 EDT | Actualisé 14/09/2012 05:12 EDT

Les responsables de la plus grande université soudanaise ont interrompu l'année scolaire une semaine avant son terme après une série de manifestations étudiantes dénonçant l'inflation vertigineuse dans le pays, ont annoncé dimanche des sources sur le campus.

"Ce n'est pas une fermeture mais ils ont juste fait (terminer) le programme plus rapidement (...) plutôt que de permettre à des troubles (d'éclater)", a déclaré à l'AFP une source à l'université de Khartoum, ajoutant que les étudiants devaient se présenter aux examens après le mois du ramadan, soit fin août.

Cette décision concerne la plupart des facultés de la principale université du centre de Khartoum, mais des campus annexes ont toutefois poursuivi les cours, d'après la même source.

Cette annonce intervient après une manifestation étudiante mercredi sur le campus, vraisemblablement la plus importante depuis le début du mouvement de contestation le 16 juin.

La mobilisation des étudiants de l'Université de Khartoum protestant contre la hausse des prix alimentaires, s'est étendue dans le pays après l'annonce de mesures d'austérité par le président Omar el-Béchir, notamment la fin du système de subventions aux carburants.

Outre les revendications économiques, les étudiants réclament la libération de plusieurs de leurs camarades toujours détenus et dont l'année universitaire est mise en péril, a précisé une autre source au sein de l'université.

Désormais dirigée directement contre le régime, la mobilisation est la plus longue qu'ait connue le président Béchir au pouvoir depuis 23 ans. Cependant le mouvement reste, pour le moment, loin d'atteindre l'ampleur de ceux ayant touché les pays du Printemps arabe.

En début d'année, les autorités avaient suspendu les cours à l'université de Khartoum durant plus de deux mois après l'organisation d'un sit-in et le boycott des examens lancés à la suite d'affrontements avec la police en décembre.

it/vv/sbh

PLUS:afp