NOUVELLES

Tunisie: les débats au congrès des islamistes au pouvoir se prolongent

15/07/2012 06:40 EDT | Actualisé 14/09/2012 05:12 EDT

Le parti islamiste au pouvoir en Tunisie, Ennahda, tardait dimanche à adopter sa stratégie politique et pourrait devoir poursuivre ses travaux un jour de plus, jusqu'à lundi, a déclaré le coordinateur général du mouvement, Abdelhamid Jlassi.

"Il est possible que ça se prolonge jusqu'à demain, les délégués resteront le temps nécessaire pour examiner toutes les motions et les adopter. On restera le temps qu'il faut", a-t-il dit à l'AFP.

"Les délégués sont en train de travailler très vite, et après ce travail il y aura une vision claire du parti sur les institutions et ses choix politiques", a-t-il ajouté.

Le millier de délégués réunis depuis jeudi au Kram, en banlieue nord de Tunis, devait à l'origine adopter à huis clos quatre motions sur le fonctionnement interne d'Ennhada et sur sa stratégie politique, économique et sociale.

Mais, selon M. Jlassi, ils ont décidé d'ajouter trois autres textes traitant notamment de culture et des Tunisiens vivant à l'étranger.

Un conférence de presse est prévue vers 16H00 GMT.

Ennahda, violemment réprimé sous le régime déchu de Ben Ali, est le principal partenaire d'une coalition de gouvernement formée avec deux partis de centre-gauche.

Il n'a eu cesse de marteler un message de consensus et de modération depuis le début jeudi de son premier congrès en Tunisie depuis 1988.

kl-alf/cco

PLUS:afp