NOUVELLES

Tour de France - Des clous sur la route du Tour

15/07/2012 11:55 EDT | Actualisé 14/09/2012 05:12 EDT

Des clous de tapissier jetés sur la route du Tour de France, avant le passage du premier peloton, ont semé la pagaille dimanche dans le final de la 14e étape menant à Foix.

L'incident a provoqué une trentaine de crevaisons, selon le directeur sportif de la course Jean-François Pescheux.

Parmi les victimes, l'Australien Cadel Evans, le vainqueur du Tour 2011, a été retardé au sommet du mur de Péguère à 38,5 kilomètres de l'arrivée. Il a été dépanné tardivement et a été retardé ensuite par deux autres crevaisons.

A l'initiative du porteur du maillot jaune, le Britannique Bradley Wiggins, le premier peloton a ralenti l'allure pour "gommer" cette série de crevaisons.

"Un ou des spectateurs ont lancé des clous, c'était évidemment volontaire. Les Sky ont été très sportifs, ils ont vu qu'il se passait quelque chose et ils ont ralenti le peloton pour que tout rentre dans l'ordre au bas de la descente", a déclaré Jean-François Pescheux.

"Il y a toujours des imbéciles, que dire de plus ?", a ajouté le directeur sportif du Tour.

Une enquête devrait être ouverte par la Gendarmerie.

Ce type d'incident, qui a émaillé les Tours de l'époque des "pionniers", s'est fait rare à l'époque moderne.

En 1996, des clous avaient été jetés sur la route de Valence et avaient provoqué la panique dans les véhicules suivant la course.

jm/bvo

PLUS:afp