NOUVELLES

Tour de France - 14e étape: déclarations

15/07/2012 12:19 EDT | Actualisé 14/09/2012 05:12 EDT

Philippe Gilbert (BEL/BMC), 4e de l'étape: "J'ai été décroché avec Luis Leon Sanchez juste avant le sommet du mur de Péguère. Il est allé à fond dans la descente, je n'ai même pas pu le relayer. Après, il a attaqué de nouveau. Il était vraiment très fort. Sagan aussi m'a fait forte impression. Dommage, c'était une belle occasion de gagner une étape."

Levi Leipheimer (USA/Omega Pharma), 68e de l'étape: "Brajkovic a eu un pneu à plat juste après le sommet du col (Péguère). Kiserlovski, qui était sur la gauche de la route, est allé vers la droite pour lui passer sa roue et je n'ai pas pu l'éviter. C'était un accident."

Jurgen Van den Broeck (BEL/Omega Pharma), 5e du général: "Ca a été le chaos ! Nous n'avons pas roulé quand Evans a crevé. C'est seulement après l'attaque de Rolland. Quand j'ai dit à Marc Sergeant (responsable de l'équipe) que Rolland avait attaqué, il nous a dit de mener la poursuite. Finalement tout s'est regroupé et Evans a pu rentrer. J'ai dit à Hincapie pourquoi nous avions roulé. Je ne vais pas abandonner ma place au classement. Dans l'étape de La Planche des Belles Filles, personne ne m'a attendu quand j'ai eu un problème mécanique."

jm/bvo

PLUS:afp