NOUVELLES

Syrie: 9 morts dans des bombardements dans l'est et le centre (ONG)

15/07/2012 04:10 EDT | Actualisé 13/09/2012 05:12 EDT

Des bombardements des forces gouvernementales syriennes sur Deir Ezzor (est), Homs et Hama (centre) ont fait au moins 9 morts dimanche, selon une ONG syrienne, tandis qu'un journaliste de l'APF a entendu un long pilonnage samedi soir près d'Alep (nord).

Plusieurs quartiers de Deir Ezzor ont été la cible d'obus qui ont tué au moins quatre civils dans le quartier Hamidiyé, alors que des combats entre soldats et déserteurs ont fait un mort dans les rangs des rebelles, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans la province de Homs, l'armée bombardait à nouveau Rastane, une ville rebelle que le gouvernement ne contrôle plus depuis février. Et plusieurs quartiers de la ville de Homs étaient également visés par des bombardements qui ont tué deux civils, selon la même source.

Plus au nord, dans la province de Hama, deux civils ont été tués et plusieurs autres blessés par un bombardement à Qalet al-Madiq. Dans cette même région, les forces armées ont pris d'assaut les villages de Jreires et Maarzaf, au moyen de tirs nourris, selon la même source.

Samedi soir, un journaliste de l'AFP sur place a entendu un intense bombardement pendant près de six heures à une trentaine de kilomètres à l'ouest d'Alep, la grande ville du nord de la Syrie, mais aucun bilan n'était disponible dans l'immédiat.

Les détonations ont résonné en rafales toutes les deux à trois minutes à partir de 18H00 (15H00 GMT) samedi et jusqu'à après minuit (21H00), et se sont ensuite espacées à raison d'une chaque quart d'heure environ, a précisé le journaliste.

Selon l'OSDH, qui s'appuie sur un réseau de militants et de témoins, la répression et les combats ont fait au moins 115 morts samedi, ce qui porte à près de 250 le bilan des violences pour les deux derniers jours.

mba-rm/fc

PLUS:afp