NOUVELLES

Nigeria: des habitants arrêtent 2 hommes armés venus tuer un chef local (police)

15/07/2012 12:46 EDT | Actualisé 14/09/2012 05:12 EDT

Deux hommes armés ont été arrêtés dimanche par des habitants de Kaduna (nord du Nigeria) après avoir tenté de tuer un chef local et avoir abattu un habitant de la ville, ont indiqué la police et des témoins.

"Les deux hommes armés ont été arrêtés grâce aux efforts conjugués des habitants qui leur ont résisté et les ont poursuivi, jusqu'à leur arrestation", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police de l'Etat de Kaduna, Aminu Lawan.

Les deux hommes avaient pénétré dans la maison d'un chef local du quartier de Rigasa à Kaduna qui a toutefois réussi à s'échapper. Ils ont ensuite visé mortellement un habitant qui se trouvait à l'extérieur de la maison et qui tentait de donner l'alerte, ont raconté des témoins.

Sept personnes ont été blessées par les tirs des deux hommes, selon des habitants, mais selon M. Lawan, ces personnes auraient en fait été blessées dans la bousculade engendrée pendant la pousuite des hommes armés.

Le quartier de Rigasa est un quartier dangereux, connu pour des réglements de comptes. Ses habitants ont récemment demandé à être débarrassés des hommes armés opérant dans cette zone.

L'Etat de Kaduna a connu une série d'attaques meurtrières en juin.

Le groupe islamiste Boko Haram y a revendiqué des attentats suicide contre trois églises qui ont fait au moins 16 morts le 17 juin et provoqué des représailles exercées par les chrétiens qui ont brûlé des mosquées et attaqué des musulmans. Le bilan total a été d'une cinquantaine de morts.

Kaduna, ancienne capitale politique du nord du Nigeria, est l'une des rares villes du nord du pays à majorité musulmane, à être divisée clairement entre les deux communautés religieuses.

abu-ade/aub/sba

PLUS:afp