NOUVELLES

Mauritanie: un employé d'une mine de cuivre tué par les forces de l'ordre

15/07/2012 09:03 EDT | Actualisé 14/09/2012 05:12 EDT

NOUAKCHOTT, Mauritania - Un travailleur d'une mine de cuivre mauritanienne a trouvé la mort dimanche lorsque des policiers ont tenté de mettre fin à un sit-in sur le site de Mauritanian Copper Mines à Guelb Moghrein, près d'Akjoujt (255km au nord de Nouakchott), a-t-on appris de source hospitalière.

Le mineur âgé de 36 ans a péri après avoir inhalé une forte dose de gaz lacrymogène dispersé par la police sur les grévistes, a-t-on ajouté. Six autres travailleurs ont été blessés et hospitalisés.

L'annonce de ce décès a provoqué la colère des mineurs qui ont jeté des pierres sur les véhicules du gouverneur de la région et du directeur de la police locale. De violentes échauffourées ont également éclaté dans cette ville minière. Les employés observaient depuis jeudi un sit-in pour exiger des augmentations de salaire et d'allocations de santé, dénonçant également l'absence d'application d'un accord conclu avec la société voici six mois.

Mauritania Copper Mines (MCM) est une filiale du groupe canadien First Quantum Minerals. AP

str/mw

PLUS:pc