L'ex-joueur des Alouettes Étienne Boulay s'est entendu avec les Argonauts de Toronto, selon son agent

Publication: Mis à jour:
ETIENNE BOULAY
Accrofoot

MONTRÉAL - Le mauraudeur Étienne Boulay a accepté une offre de contrat des Argonauts de Toronto, dimanche.

Boulay, qui a raté la majeure partie de la dernière saison en raison d'une commotion cérébrale, a été libéré par les Alouettes le 15 juin. Les Argos l'ont embauché pour un an, avec une année d'option.

Le joueur de 28 ans a réussi 127 plaqués en défensive, 43 autres sur les unités spéciales et 11 interceptions en six campagnes avec les Alouettes. Il a également remporté la coupe Grey en 2009 et 2010.

«Je suis très excité de me joindre aux Argonauts, a dit Boulay. Ils étaient parmi les premières équipes à me contacter depuis que j'ai été libéré par les Alouettes, et nous avons jugé que la meilleure décision était de me joindre à eux. Je connais beaucoup de gens là-bas, et je suis très excité à l'idée de rejouer au football.»

Boulay rejoindra l'ancien coordonnateur offensif des Alouettes Scott Milanovich, qui est maintenant à la barre des Argonauts. Il retrouvera aussi l'ex-coordonnateur défensif des Oiseaux Chris Jones, ainsi que son ex-coéquipier Danny Desriveaux.

Les Argos vont accueillir les Bombers ce mercredi, mais Boulay ne s'attend pas à être inséré tout de suite dans la formation.

«Je ne crois pas que je vais être partant mercredi, a dit Boulay. Mon but est de faire mes preuves, de montrer à tout le monde que ma tête est correcte, que je peux cogner. Mon but premier est d'assimiler le livre de jeux le plus rapidement possible, de travailler fort et d'apprendre à connaître mes coéquipiers.»

«J'ai raté une grande partie de la saison 2011 et j'ai eu des séquelles qui ont duré longtemps, alors c'est sûr certain que des équipes allaient avoir certains doutes, a t-il poursuivi. Mais avant d'être libéré j'ai eu la chance de participer au camp, de cogner, de faire des plaqués. Je n'ai aucun doute. J'ai le feu vert des docteurs, et la pression est tombée après le (premier) match hors-concours (des Alouettes, le 14 juin contre Winnipeg). J'ai vu que je pouvais disputer un match au complet en cognant comme avant.»

Les Argonauts seront les visiteurs au Stade Percival-Molson le 27 juillet, et Boulay n'a pas caché que pour lui, celui-là ne sera pas un match comme les autres.

«Je mentirais si je disais que je n'avais pas déjà regardé le calendrier, a dit Boulay. Je sais qu'on joue bientôt à Montréal, et c'est certain que ça va être quelque chose de spécial pour moi.»

Sur le web

Boulay à Toronto | Football | Radio-Canada.ca

Étienne Boulay avec les Argonauts

«J'ai encore le feu sacré» - Étienne Boulay

Argos come to terms with safety Boulay

Boulay: Three teams are interested

La défense des Alouettes revampée