NOUVELLES

William Burns en Libye pour parler de coopération en matière de sécurité

14/07/2012 09:34 EDT | Actualisé 13/09/2012 05:12 EDT

Le secrétaire d'État adjoint américain William Burns a rencontré samedi des responsables libyens pour discuter de la coopération bilatérale, notamment en matière de sécurité, selon une journaliste de l'AFP sur place.

"Un avenir stable et prospère en Libye repose sur la réalisation de progrès en matière de sécurité, (c'est-à-dire sur) la capacité de la Libye à sécuriser ses frontières, à contrôler les armes et à empêcher tout groupe de saper les progrès accomplis à ce jour", a déclaré M. Burns après une rencontre avec le Premier ministre libyen Abdelrahim al-Kib.

"Il est vraiment dans l'intérêt de la Libye et des Etats-Unis de coopérer afin de répondre aux menaces contre la sécurité de la Libye", a-t-il dit.

Les discussions ont également porté sur la coopération dans les domaines de la santé et l'éducation, selon M. Burns.

Aucun contrat n'a été signé, mais le responsable américain a déclaré que les Etats-Unis avait exprimé le souhait de coopérer avec les futurs dirigeants du pays, notamment dans le domaine militaire.

M. Burns a qualifié par ailleurs les élections législatives du 7 juillet d'"étape décisive" dans l'instauration d'institutions démocratiques.

Ce scrutin constituait la première élection libre dans le pays, après plus de quarante ans de dictature.

M. Burns a également rencontré samedi des membres du Parti pour la justice et la construction (PJC), un parti islamiste issu des Frères musulmans, et des représentants de l'Alliance des forces nationales (AFN, libérale) qui semble bien partie pour remporter les élections dont les résultats partiels sont annoncés au compte-gouttes.

dsg/ila/cco

PLUS:afp