NOUVELLES

Tunisie: mandat de dépôt contre la mère du martyr de la Révolution de jasmin

14/07/2012 09:15 EDT | Actualisé 13/09/2012 05:12 EDT

TUNISIA, Tunisia - La mère de Mohamed Bouazizi, ce vendeur ambulant dont l'immolation par le feu avait conduit à la chute du régime de l'ancien président tunisien Ben Ali, a été placée samedi sous mandat de dépôt à la suite d'une altercation avec un juge, a-t-on appris de source judiciaire.

Selon le porte-parole du ministère de la Justice Mondhar Bedhiafi, Manoubia Bouazizi est accusée d'avoir agressé verbalement un juge du tribunal de première instance de Sidi Bouzid (centre-ouest), ville d'où est parti le soulèvement populaire qui a déclenché l'étincelle du "Printemps arabe".

Elle a été incarcérée à la prison de cette ville en attendant d'être interrogée par le juge d'instruction en charge de l'affaire, a précisé M. Bedhiafi à l'Associated Press.

Mme Bouazizi, 60 ans, était en détention préventive depuis vendredi pour "atteinte aux bonnes moeurs et agression verbale violente contre un juge et un adjoint du procureur de la République du tribunal de Sidi Bouzid", selon l'agence officielle TAP.

Joint par téléphone, son fils Salem a réfuté ces accusations, déplorant que l'incident ait été "amplifié". "Ma mère ne savait même pas que la personne avec laquelle elle a eu une altercation verbale était un juge". Ce dernier "était pressé et l'a poussée. Il y a eu un échange d'invectives qui peut arriver à n'importe qui, d'autant que ma mère qui est sous traitement médical rentrait de voyage et était fatiguée et sur ses nerfs", a-t-il argué. AP

xbb/mw

PLUS:pc