Robocall: le candidat du Parti marijuana veut une nouvelle élection

Publication: Mis à jour:

Le frère Komelis Klevering, missionnaire de la Church of the Universe et candidat du Parti marijuana aux dernières élections fédérales, a demandé à la Cour fédérale d'annuler les résultats du scrutin dans la circonscription de Guelph, en Ontario.

Il souhaite une élection partielle à la suite du scandale du Robocall, où de nombreux électeurs de Guelph et d'autres circonscriptions auraient été dirigés vers le mauvais bureau de scrutin afin de les dissuader d'exercer leur droit de vote.

C'est le libéral Frank Valeriote qui a remporté le scrutin. Ce dernier estime qu'une nouvelle élection n'est pas nécessaire, puisqu'il a été élu avec une majorité de 6,236 votes.

Le candidat conservateur est arrivé deuxième et le NPD s'est classé troisième, loin derrière. Le Parti marijuana était sixième, avec seulement 170 votes.

Komelis Klevering a affirmé au Huffington Post Canada que, dans l'éventualité d'une élection partielle, le résultat demeurerait probablement le même. Il souhaite tout de même un nouveau scrutin en raison des irrégularités qui ont eu lieu lors de la dernière élection.

Vous pouvez lire le reportage complet du Huffington Post Canada en cliquant ici.

Sur le web

Guelph Robocalls: Frank Valeriote, Liberal MP, Fights Marijuana ...

Guelph Robocalls: Frank Valeriote, Liberal MP, Fights Marijuana Party

How Canadas robocall controversy affected the last election - by ...

Guelph Liberal made illegal robocalls - YouTube

Robocall Scandal Canadian 2011 Federal Election - YouTube

Guelph Marijuana Party candidate seeks review of election results

Elections Canada robocalls probe taken over by 'low-key' bureaucrat Yves Côté