NOUVELLES

Obama s'en prend au passé de Mitt Romney chez Bain Capital avec une publicité

14/07/2012 08:05 EDT | Actualisé 13/09/2012 05:12 EDT

GLEN ALLEN, États-Unis - En mode attaque, le président américain Barack Obama s'est servi d'un nouveau message publicitaire télévisé, samedi, pour décocher un direct du droit au candidat républicain Mitt Romney à propos de son passé au sein de la firme de capital-investissement privée Bain Capital.

Il s'agit là d'une tentative de M. Obama de garder son rival sur la défensive alors que le candidat républicain potentiel espérait tirer profit des mauvaises données sur l'économie pour obtenir un avantage sur le président sortant.

M. Obama a ainsi répondu à la demande d'excuses de M. Romney pour des attaques avec cette publicité moqueuse, qui avance que la firme que M. Romney a fondée avait délocalisé des emplois américains en Chine et au Mexique; que M. Romney avait de l'argent placé en Suisse, aux Bermudes et aux Îles Caïman et qu'en tant que gouverneur du Massachusetts, il avait favorisé la délocalisation d'emplois en Inde.

Alors qu'en guise de trame de sonore, le message fait entendre le politicien républicain chantant «America the Beautiful», on peut y lire que «Mitt Romney n'est pas la solution, mais le problème».

L'enjeu touche le principal argument de Mitt Romney, à savoir qu'en tant qu'ancien homme d'affaires, il a l'expérience pour créer des emplois et relancer une économie essoufflée. La campagne de M. Obama soutient que M. Romney a dirigé une entreprise qui avait été parmi les premières à délocaliser des emplois dans d'autres pays et que son expérience tient davantage de l'investisseur que du créateur d'emplois.

Depuis trois mois, l'économie américaine est à bout de souffle dans plusieurs secteurs. La course à la Maison-Blanche est néanmoins demeurée inchangée, M. Obama conservant un léger avantage à l'échelle nationale, ou se retrouvant à égalité statistique avec son rival.

La pression monte également sur M. Romney au sein de son propre parti pour dévoiler plus d'informations sur ses finances, un jour après avoir déclaré qu'il ne divulguerait pas ses déclarations de revenus autres que celle de 2010 et, avant l'élection de novembre, celle de 2011.

Alors que le président sortant attaquait son rival pour la deuxième journée consécutive en Virginie, M. Romney a passé du temps avec sa famille au New Hampshire. Le candidat a pris une fin de semaine de congé; sa dernière apparition publique remonte à mercredi, et aucun événement n'est prévu avant mardi.

La nouvelle publicité de l'équipe démocrate doit être présentée dans les États clé du Colorado, de la Floride, de l'Iowa, de la Caroline du Nord, du New Hampshire, du Nevada, de l'Ohio, de la Pennsylvanie et de la Virginie.

PLUS:pc