NOUVELLES

Les présidents des deux Soudans participent à une réunion de l'UA

14/07/2012 07:50 EDT | Actualisé 13/09/2012 05:12 EDT

Les présidents sud-soudanais Salva Kiir et soudanais Omar el-Béchir se retrouvaient pour la première fois depuis les combats qui ont opposé leurs armées entre mars et mai, en participant samedi à Addis Abeba à une réunion de l'Union africaine sur les crises sur le continent.

Aucun des deux chefs d'Etat n'a fait de déclaration à son arrivée, ont constaté les journalistes de l'AFP sur place.

Plusieurs autres chefs d'Etat africains participent à leur côté à une réunion du Conseil de paix et de sécurité de l'UA, l'organe chargé de répondre aux crises politiques sur le continent.

Avec l'insurrection islamiste au nord du Mali, les tensions entre les deux Soudans figurent parmi les points les plus importants de cette réunion, convoquée en préparation d'un sommet de l'UA prévu dimanche et lundi dans la capitale éthiopienne, siège de l'organisation continentale.

Le président de la Commission de l'UA, Jean Ping a noté dans son discours de présentation des progrès "lents et inégaux" dans l'application de la "feuille de route" élaborée par l'UA pour tenter de trouver une solution aux différends entre les deux Soudans.

"Mais je note avec beaucoup de satisfaction, l'affirmation récente par les deux pays de leur volonté de revenir à un esprit de partenariat dans leurs négociations" en vue de leurs "conclusions dans les délais prescrits", a poursuivi M. Ping.

Les négociations entre les deux pays ont repris en mai à Addis Abeba, sans réels progrès pour le moment sur les principaux différends en suspens: tracé de la frontière, question du pétrole et statut de zones contestées.

Le médiateur de l'UA dans la crise soudanaise, l'ex-président sud-africain Thabo Mbeki doit présenter au CPS son rapport sur l'évolution des négociations.

Omar el-Béchir s'était rendu à Juba pour la proclamation d'indépendance du Soudan du Sud le 9 juillet 2011, mais il n'a pas refait ce déplacement pour le premier anniversaire de cette proclamation lundi dernier.

Un sommet entre MM. Kiir et Béchir avait été initialement prévu le 3 avril dernier à Juba, puis annulé en raison des violents combats frontaliers ayant éclaté entre leurs deux pays à partir de la fin mars.

ayv-bb/aub

PLUS:afp