NOUVELLES

Israël détient cinq militantes anticolonisation étrangères (police)

14/07/2012 07:48 EDT | Actualisé 13/09/2012 05:12 EDT

Cinq militantes étrangères anticolonisation appréhendées vendredi en Cisjordanie étaient toujours en état d'arrestation, a indiqué samedi une porte-parole de la police israélienne.

"Cinq militantes européennes appréhendées vendredi lors d'une manifestation en Judée-Samarie (Cisjordanie) sont maintenues en détention", a affirmé à l'AFP Louba Samri.

"Les cinq jeunes femmes sont accusées d'avoir provoqué des troubles de l'ordre durant cette manifestation" dans le village palestinien de Nabi Saleh, a-t-elle précisé.

"Elles doivent être entendues ce soir (samedi) par le Tribunal de simple police de Jérusalem en vue de leur éventuelle expulsion vers leurs pays d'origine, la Suède, l'Italie et la Grande Bretagne", a-t-elle précisé.

"Quatre autres personnes, dont le militant israélien Jonathan Pollack ont également été appréhendées par les garde-frontières mais ont été relâchées vendredi après un bref interrogatoire", a encore dit Mme Samri qui a démenti l'arrestation du journaliste américain New York Times magazine Ben Ehrenreich.

La veille, une porte-parole du Comité de coordination de la lutte populaire a fait état de l'interpellation par les garde-frontières israéliens de douze personnes, dont ce journaliste.

Nabi Saleh est le théâtre tous les vendredi depuis 2009 de manifestations de villageois et de militants anticolonisation israéliens et internationaux contre l'empiètement d'une colonie juive voisine.

ChW/hj

PLUS:afp