NOUVELLES

Grand Prix d'Italie - Les Espagnols en premières lignes

14/07/2012 11:13 EDT | Actualisé 13/09/2012 05:12 EDT

Deux Espagnols au moins occuperont les premières lignes de départ des trois catégories qui s'élanceront dimanche sur le circuit du Mugello à l'occasion du Grand Prix d'Italie motocycliste, neuvième manche du Championnat du monde.

En MotoGP, grâce à Pedrosa (Honda), Lorenzo (Yamaha) et Barbera (Ducati), ils monopoliseront tout le premier rang d'une course où il sera aussi question de suprématie nationale.

Les deux premiers, habitués du podium, se sont livré une rude bataille pendant la séance qualificative. Dès son troisième tour, puis à son quatrième, Lorenzo avait pris les choses en main, lui qui avait battu le record du tour en fin de matinée lors de la troisième séance d'essais libres.

Après 10 minutes de séance qualificative, Lorenzo, Pedrosa, Dovizioso et Hayden se suivaient dans cet ordre.

Au 6e tour, Pedrosa prenait l'avantage sur Lorenzo pour un millième de seconde. Deux tours plus tard, Lorenzo reprenait son bien et le conservait jusqu'à onze minutes de la fin pour laisser le Catalan mener une nouvelle fois. Trois minutes plus tard, Lorenzo était de nouveau le plus rapide mais rentrait aux stands dans les derniers hectomètres sans réellement pouvoir défendre ses chances jusqu'au bout.

"J'ai eu un problème moteur dans les derniers virages et j'ai dû m'arrêter. Il faudra régler cette question avant la course", a lancé Lorenzo visiblement déçu d'avoir laissé échapper cette pole au profit de Pedrosa.

Cette explication entre les deux premiers du classement provisoire du Championnat du monde a été suivie à petite distance par leur compatriote, Hector Barbera, qui obtient, avec un troisième chrono, son meilleur résultat dans la catégorie reine.

Une verte devant deux rouges

----------------------------

Au guidon d'une Ducati verte de l'écurie privée Pramac, il devance les deux Ducati rouge officielles de Nicky Hayden (4e) et de Valentino Rossi, seulement onzième.

Casey Stoner, qui a reculé à la troisième place du Championnat après sa chute au Sachsenring dimanche dernier, partira de la deuxième ligne au côté de Cal Crutchlow qui a chuté en cours de séance, comme le pilote officiel Yamaha, Ben Spies, 9e temps. Le Texan est le dernier pilote classé dans la même seconde que le premier à l'issue d'une session très rapide au cours de laquelle les trois premiers ont battu le record tout frais de la piste établi par Lorenzo quelques heures plus tôt.

En Moto2, l'Espagnol Pol Espargaro (Kalex) partira en position de pointe à coté de son compatriote Marc Marquez à qui il a brûlé la politesse dans les dernières secondes. Johann Zarco, 3e temps, devra néanmoins abandonner la première ligne et partira de la 6e.

Le Français a été rétrogradé de 15 places par la direction de course qui a jugé qu'il avait effectué une manoeuvre dangereuse lors de la 3e session d'essais libres, au cours de laquelle il était tombé et avait fait chuter Espargaro. "Je suis désolé pour Pol d'avoir pu provoquer cette chute mais je me suis néanmoins amélioré puisque 19e vendredi matin, je partirai de la 18e place", a-t-il déclaré non sans humour.

En Moto3, Maverick Vinales (FTR Honda), né il y a 17 ans à Figueras (Catalogne), le plus rapide de toutes les sessions depuis vendredi matin, a décroché sa quatrième pole position de la saison, devançant l'Allemand Sandro Cortese (KTM) qui le précède au classement mondial et le Barcelonais Alex Rins (Suter Honda).

syd/eb

PLUS:afp