NOUVELLES

Fifa/pots de vin - La DFB "choquée" par les explications de Blatter

14/07/2012 11:38 EDT | Actualisé 13/09/2012 05:12 EDT

Wolfgang Niersbach, le président de la Fédération allemande de football (DFB), s'est déclaré samedi "choqué" par les explications de Sepp Blatter, le patron de la Fifa, dans l'affaire de pots de vin impliquant son prédecesseur brésilien Joao Havelange.

"La réaction du président de la Fifa m'a choqué. Si des gens de la Fifa et pas des moindres ont reçu de l'argent et que la réponse est que ce n'était pas interdit à l'époque, alors nous, en tant que DFB, ne pouvons que prendre nos distances", a déclaré Niersbach en marge d'une réunion sur les arbitres de Bundesliga.

Quant à la question d'une démission de M. Blatter, comme l'a demandé Reinhard Rauball, le président de la Bundesliga (DFL): "C'est une décision qu'il (Blatter) doit prendre lui-même", a estimé Niersbach.

Le président de la Fifa a affirmé jeudi ne pas pouvoir sanctionner Joao Havelange, accusé par la justice suisse d'avoir, avec son ex-gendre Ricardo Teixeira, touché d'énormes pots de vin d'International Sport and Leisure (ISL).

"Je n'ai pas le pouvoir de demander des comptes" à Havelange, a indiqué Blatter sur www.fifa.com. "Le Congrès (de la Fifa) l'a nommé Président honoraire. Seul le Congrès peut décider de son avenir", a-t-il ajouté, insistant sur le fait que de tels versements n'étaient pas illégaux en Suisse à l'époque.

Havelange, membre du Comité international olympique depuis 1963, a démissionné du CIO en décembre 2011. Il été président de la Fifa de 1974 à 1998 avant d'être remplacé par Joseph Blatter, secrétaire général de cette même Fifa pendant de longues années.

sg/eb/sk

PLUS:afp