NOUVELLES

Au moins 118 morts dans les violences en Syrie vendredi (ONG)

14/07/2012 01:57 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Au moins 118 personnes, en majorité des civils, ont péri dans la répression et les combats en Syrie vendredi, notamment dans la province d'Idleb (nord-ouest) et dans la capitale Damas, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Parmi ce bilan figurent 49 civils --dont 11 enfants--, 37 soldats et 32 rebelles, selon les chiffres de cette ONG basée en Grande-Bretagne et qui s'appuie sur un réseau de militants et de témoins.

Au moins 18 rebelles ont été tués dans l'assaut de plusieurs localités d'Idleb et 14 civils ont péri dans des combats entre insurgés et troupes gouvernementales à Tadamone, un quartier de la capitale, et dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk.

Plus de 200 personnes avaient péri jeudi dans les violences, dont 150 dans la seule ville de Treimsa (centre du pays), dans des bombardements et des combats, poussant la communauté internationale à appeler l'ONU à agir contre l'"escalade scandaleuse" de la violence en Syrie.

Compte tenu des restrictions imposées à la presse par les autorités syriennes et de la décision de l'ONU de ne plus comptabiliser les morts, il est impossible d'obtenir un bilan de source indépendante.

Selon l'OSDH, plus de 17.000 personnes ont péri depuis le début mi-mars 2011 d'une révolte populaire militarisée au fil des mois face à la répression brutale menée par le régime.

ram/vl

PLUS:afp