NOUVELLES

Wall Street clôture en hausse, tirée par JPMorgan et les financières

13/07/2012 04:29 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Wall Street a terminé en hausse vendredi, tirée par les valeurs financières qui ont profité d'une performance de JPMorgan Chase moins mauvaise que redouté et par un ralentissement de l'économie chinoise conforme aux prévisions: le Dow Jones est monté de 1,62% et le Nasdaq de 1,48%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a gagné 203,82 points à 12.777,09 points, après avoir reculé pendant six séances consécutives, et le Nasdaq, à dominante technologique, s'est apprécié de 42,28 points à 2.908,47 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 s'est hissé de 1,65% (+22,01 points) à 1.356,77 points.

Les investisseurs sont soulagés de voir que "les résultats de JPMorgan Chase ne sont pas si mauvais qu'on le craignait", a noté Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

"On observe un rebond des valeurs financières", a noté Gregori Volokhine, président de Meeschaert New York. "Les résultats de JPMorgan Chase (...) ne sont pas bons mais beaucoup s'attendaient à ce qu'ils soient catastrophiques. C'est un soulagement en l'absence de davantage de mauvaises nouvelles".

JPMorgan Chase a annoncé vendredi que sa perte sur les marchés financiers avait atteint 5,8 milliards de dollars depuis le début de l'année, soit près de trois fois le montant annoncé au départ, mais beaucoup moins que ne le laissent craindre certains titres de la presse américaine qui estimaient qu'elle pouvait grimper jusqu'à 9 milliards de dollars.

Les dirigeants du groupe "ont dit que le problème touchait à sa fin, qu'ils avaient accusé le coup et que les affaires pouvaient reprendre", a noté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management. "Mais les courtiers restent prudents, ils veulent voir les résultats des autres" entreprises.

L'action JPMorgan Chase s'est envolée de 5,96% à 36,07 dollars.

En outre, la relative bonne humeur du marché a été favorisée par la publication des chiffres du PIB chinois, "à peu près conformes aux attentes des analystes", ont relevé les experts de Charles Schwab.

La Chine a annoncé que sa croissance avait ralenti à 7,6% au deuxième trimestre. La progression de son produit intérieur brut est la plus faible depuis le premier trimestre 2009, mais elle est aussi conforme à la prévision des analystes.

"Ces chiffres ont aussi montré que la consommation intérieure allait bien, et cela rassure les marchés", a ajouté M. Volokhine.

Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 1,499% contre 1,479% jeudi, et celui à 30 ans à 2,584% contre 2,564%.

ppa/sl/bar

PLUS:afp