NOUVELLES

Un meurtre remontant à 1978 force l'évacuation de maisons à Barrie, en Ontario

13/07/2012 02:52 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

BARRIE, Ont. - Des dizaines de résidants de la ville de Barrie, dans le centre de l'Ontario, ont dû quitter leurs maisons alors que les forces de polices locale et provinciale poursuivent leur enquête sur une affaire de meurtre vieille de trois décennies.

La police a été forcée d'ordonner l'évacuation de 22 maisons après que l'enquête sur l'assassinat non-élucidé de Michael Traynor ait mené à la découverte d'une cache d'engins explosifs et de produits chimiques non identifiés.

L'évacuation a débuté jeudi soir, quelques heures après qu'un homme et son fils eurent été arrêtés pour ce crime vieux de 30 ans.

Donald Feldhoff, âgé de 54 ans, a ainsi été accusé de meurtre prémédité dans cette affaire, tandis que son père William, âgé de 75 ans, est accusé d'avoir été complice après les faits. Les deux hommes ont été arrêtés dans une maison où au moins six engins explosifs artisanaux ont été découverts, a indiqué Angela Butler, de la police de Barrie.

Les autorités ont fait appel à des enquêteurs de Toronto pour identifier les produits chimiques découverts dans la demeure, a-t-elle ajouté.

Selon Mme Butler, les résidants pourront réintégrer leurs maisons lorsque la zone aura été nettoyée, sans toutefois spéculer sur la durée de l'enquête. La police devait commencer à faire sauter les engins vendredi.

Les arrestations sont le point culminant d'une enquête qui a débuté lorsqu'un apprenti-plombier de 26 ans est disparu à l'automne 1978.

Le corps de M. Traynor a été découvert quelques semaines après que sa disparition ait été signalée. Les médias avaient alors parlé d'un corps portant des marques de traumatisme. Les mains du cadavre étaient liées dans son dos, et le torse comportait des impacts de balles.

PLUS:pc