NOUVELLES

Syrie/Treimsa: l'OCI en appelle au Conseil de sécurité de l'ONU

13/07/2012 08:34 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

L'Organisation de coopération islamique (OCI) a vivement dénoncé vendredi le "massacre" de Treimsa en Syrie et appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à agir pour mettre fin au bain de sang dans ce pays, l'un de ses 57 membres.

Dans un communiqué, le secrétaire général d l'OCI, le Turc Ekmeleddin Ihsanoglu, "condamne avec force le massacre ignoble de Treimsa (...) qui a fait des centaines de morts et de blessés parmi des civils sans armes".

Il s'élève aussi "contre la poursuite des tueries et des massacres dirigés contre le peuple syrien, notamment à l'approche du ramadan", le mois de jeûne musulman, qui doit commencer vers le 20 juillet, selon le communiqué.

Il appelle "le Conseil de sécurité de l'ONU à prendre toutes les mesures urgentes, que prévoit la Charte des Nations unies, pour mettre fin à l'effusion de sang en Syrie et protéger le peuple syrien" face à la sanglante répression de son soulèvement.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), basé en Grande-Bretagne, des troupes gouvernementales ont bombardé jeudi la localité de Treimsa (centre du pays) en utilisant des chars et des hélicoptères, faisant plus de 150 morts, dont des dizaines de combattants rebelles.

Les autorités syriennes, de leur côté, ont fait porter la responsabilité du massacre aux "groupes terroristes".

bur/tm/vl

PLUS:afp