NOUVELLES

Syrie: la majorité des morts à Treimsa sont des rebelles (militant)

13/07/2012 06:54 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

La majorité des personnes tuées jeudi dans la localité sunnite de Treimsa sont des rebelles, a affirmé vendredi un militant, tandis que l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) faisait état de "dizaines d'insurgés" parmi les morts.

"A ce stade, selon un décompte encore provisoire, le nombre de civils tués ne va pas au-delà de sept, ayant péri dans les bombardements. Les autres, ce sont des membres de l'Armée syrienne libre (ASL)", a affirmé à l'AFP Jaafar, un militant à Sham News Network, média favorable à la révolte contre le régime de Bachar-al-Assad et un des principaux pourvoyeurs d'images de la rébellion.

"Un convoi de l'armée se dirigeait vers la région de Hama lorsqu'il a été attaqué par l'ASL. L'armée a contre-attaqué avec le soutien de renforts (de forces pro-régime) de villages alaouites (entourant Treimsa). L'ASL a résisté pendant une heure avant d'être battue", a-t-il expliqué.

"Plusieurs dizaines de combattants rebelles figurent parmi les morts", indique de son côté l'OSDH. Parmi le bilan de plus de 150 morts avancé par cette ONG, 40 ont été identifiés, 30 ont le corps complètement brûlé et 18 ont été "sommairement exécutés".

ram/sk/vl

PLUS:afp