NOUVELLES

Syrie: Kofi Annan "bouleversé et horrifié" par le massacre de Tremseh

13/07/2012 08:03 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

BEIRUT - L'émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan, s'est dit "bouleversé et horrifié" vendredi par les informations de l'opposition sur un nouveau massacre à Tremseh dans le centre du pays et a dénoncé l'utilisation d'armes lourdes par l'armée.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), qui a diffusé une vidéo montrant 17 corps, au moins 150 personnes ont été tuées jeudi lors des bombardements par l'armée, toute la journée, de la petite localité rurale de Tremseh dans la province de Homs. Les Comités locaux de coordination ont eux fait état de plus de 200 morts, des bilans qui n'ont pas pu être confirmés de source indépendante.

Les forces du régime, a déploré Kofi Annan, ont violé "l'engagement du gouvernement de cesser l'utilisation d'armes lourdes dans les centres de population". AP

ll/v0244

PLUS:pc