Les revenus d'Alimentation Couche-Tard dépassent ceux de 7-Eleven

Publication: Mis à jour:
COUCHE TARD
Couche-Tard. (PC) | PC

MONTRÉAL - Pour la première fois, les revenus annuels d'Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) ont dépassé ceux de son grand rival japonais, 7-Eleven.

Au cours de son plus récent exercice financier, qui a pris fin le 29 avril, Couche-Tard a enregistré un chiffre d'affaires de 23 milliards $ US, contre 1690,9 milliards de yens (21,3 milliards $ US) pour les deux divisions dépanneurs/stations-service du conglomérat Seven & i Holdings, dont l'exercice s'est terminé le 29 février.

Il est à noter qu'en 2011-12, 7-Eleven a apporté des changements à ses méthodes comptables qui ont eu pour effet de réduire de 10,7 pour cent ses revenus.

En excluant les réseaux des grandes pétrolières, 7-Eleven reste tout de même, et de loin, le plus important exploitant de dépanneurs et de stations-service au monde. L'entreprise compte 7149 magasins aux États-Unis et au Canada et plus de 14 000 au Japon pour un total de plus de 21 000. De ce nombre, à peine 2109 ne sont pas des franchises et appartiennent directement à 7-Eleven.

De son côté, Couche-Tard comptait 6153 magasins dans son réseau à la fin avril, dont 4522 lui appartenaient en propre. L'entreprise encaisse la totalité des revenus de ces derniers, alors qu'elle ne touche que des redevances de la part de ses magasins franchisés. C'est pourquoi les revenus de Couche-Tard sont plus importants que ceux de 7-Eleven malgré un nombre inférieur d'établissements.

Le plus important propriétaire de dépanneurs (non franchisés) en Amérique est le conglomérat mexicain FEMSA. Les quelque 9 600 magasins Oxxo du groupe ont généré des revenus de 5,3 milliards $ US en 2011.

Pour l'exercice en cours, 7-Eleven prévoit une hausse de 10,6 pour cent de ses revenus à 1870 milliards de yens (23,6 milliards $ US). Or, avec l'acquisition récemment complétée des 2 300 stations-service de Statoil Fuel & Retail situées en Scandinavie et en Europe de l'Est, Couche-Tard verra ses revenus annuels bondir de 13 milliards $ US, de sorte que ceux-ci dépasseront les 35 milliards $ US.

Profits

Au chapitre de la rentabilité, 7-Eleven fait meilleure figure que Couche-Tard. Les profits nets de 7-Eleven ont totalisé 123,2 milliards de yens (1,55 milliard $ US) au cours du dernier exercice, contre à peine 457,6 millions $ US pour le détaillant québécois.

Deux raisons expliquent l'écart: la marge bénéficiaire légèrement plus élevée de 7-Eleven aux États-Unis et au Canada (34,7 pour cent contre 33,1 pour cent pour Couche-Tard) et le fait que les deux entreprises ont des priorités différentes (franchisage pour 7-Eleven, exploitation direction de magasins pour Couche-Tard).

Pour alimenter sa croissance, 7-Eleven accélère depuis deux ans les ouvertures et les acquisitions de nouveaux magasins. Cette année, le détaillant prévoit ajouter pas moins de 1350 dépanneurs au Japon de même que 680 dépanneurs et stations-service aux États-Unis et au Canada — la quasi-totalité par le biais de contrats de franchise.

En plus des magasins qu'ils possèdent directement et des magasins détenus par des franchisés, 7-Eleven et Couche-Tard comptent également dans leurs réseaux respectifs des licenciés qui paient pour apposer leur marque de commerce sur leurs commerces. Chez 7-Eleven, on dénombre plus de 20 000 licenciés, contre 3 990 chez Couche-Tard (par le biais de la filiale Circle K).

Seven & i Holdings est également actif dans les secteurs des supermarchés, des grands magasins, des services alimentaires, des services financiers et des technologies de l'information. Les revenus du conglomérat ont totalisé 4786,3 milliards de yens (60,4 milliards $ US) en 2011-12

Les plus importants exploitants de stations-service demeurent les pétrolières. Royal Dutch Shell en compte environ 43 000 dans le monde, Exxon Mobil (Esso), plus de 25 000, BP, près de 22 000, Chevron, près de 18 000 et Total, près de 15 000.

Depuis quelques années, toutefois, ces géants se délestent graduellement de leurs réseaux de vente au détail au profit d'exploitants spécialisés comme Couche-Tard et 7-Eleven.

L'action d'Alimentation Couche-Tard a clôturé à 48,24 $ vendredi, en hausse de 1,5 pour cent, à la Bourse de Toronto. En cours de séance, le titre a atteint un nouveau sommet historique de 48,58 $.

Sondage rapide

La grande question du jour: Aimez-vous la « sloche » du Couche-Tard?

VOTER