NOUVELLES

Maroc: enquête judiciaire contre deux hauts fonctionnaires

13/07/2012 07:56 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Le ministre marocain de la Justice Mustafa Ramid a demandé l'ouverture d'une enquête judiciaire sur la légalité de primes que s'étaient octroyées l'ancien ministre des Finances et l'actuel directeur de la trésorerie générale, a-t-on appris vendredi de sources judiciaires.

"L'enquête porte sur des primes que s'étaient attribuées l'ancien ministre des Finances Salah Eddine Mezouar et l'actuel trésorier du royaume Noureddine Bensouda", un ancien camarade de classe du roi Mohammed VI au collège royal de Rabat, selon cette source.

L'ouverture de cette enquête a été confirmée à l'AFP par un haut fonctionnaire du ministère de la Justice qui a requis l'anonymat.

La presse marocaine, qui a repris cette information vendredi, a publié un document officiel indiquant que M. Bensouda percevait, à partir du 10 avril 2010, une prime mensuelle totale de près de 9.000 euros "imputée sur le compte de +Fonds particuliers+".

Un autre document, signé par M. Bensouda, attribuait à l'ex-ministre des Finances Salaheddine Mezouar, à partir de la même date, une prime mensuelle de 7.200 euros.

Les responsables d'un établissement bancaire public, dont l'ancien ministre socialiste Khalid Alioua, ont été arrêtés récemment et interrogés par un juge d'instruction à Casablanca dans une affaire de "dilapidation de deniers publics".

ob/sw

PLUS:afp