NOUVELLES

Mandat d'arrêt contre Mudacumura: "une très bonne nouvelle" selon Kinshasa

13/07/2012 01:19 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Le mandat d'arrêt délivré par la Cour pénale internationale (CPI) contre le chef des rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) Sylvestre Mudacumura pour des crimes de guerre commis en République démocratique du Congo (RDC), "est une très bonne nouvelle", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement congolais.

"C'est une très bonne nouvelle. Nous attendions depuis très longtemps ce mandat d'arrêt contre Mudacumura qui a causé par mal de ravages dans nos populations dans les Kivu", régions de l'est de la RDC, a déclaré Lambert Mende.

"Il est important qu'il soit connu que la justice internationale le recherche. Je ne doute pas que la CPI trouvera des élements probants qui puissent permettre de mener à terme une procédure pénale contre ce criminel", a-t-il ajouté.

"Cela aurait pu être fait plus tôt. c'est un personnage sur lequel nous avons suffisamment communiqué, mais il vaut mieux tard que jamais", a commenté M. Mende.

La CPI a annoncé vendredi avoir délivré un mandat d'arrêt contre le général Sylvestre Mudacumura, chef de la rébellion hutu des Forces démocraztique d elibération du Rwanda (FDLR), actives dans les provinces congolaise du Nord et du Sud-Kivu (est), frontalières avec le Rwanda.

Mudacumura, né au Rwanda et âgé de 58 ans, est soupçonné de neuf chefs de crimes de guerre, commis entre le 20 janvier 2009 et la fin septembre 2010, à savoir attaques contre la population civile, meurtres, mutilations, traitements cruels, viols, torture, destructions de biens, pillages et atteintes à la dignité humaine.

epe/aub

PLUS:afp