NOUVELLES

Ligue de diamant - Gay au rendez-vous, Liu bloqué, Lavillenie battu

13/07/2012 04:08 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Privé de son rival jamaïcain Asafa Powell, Tyson Gay a assuré sans briller sur 100 m, tandis que le Chinois Liu Xiang a dû se retirer de la finale du 110 m haies et que le Français Renaud Lavillenie a été battu pour la 1ere fois cet été, vendredi à Crystal Palace (banlieue de Londres).

Le 8e rendez-vous de la Ligue de diamant n'aura donc pas été le plus flamboyant. Mais à trois semaines des jeux de Londres, et à une heure environ du stade olympique, les athlètes présents auront au moins engrangé des informations d'importance.

Pour l'Américain Tyson Gay, la bonne nouvelle c'est qu'il enchaîne les victoires. Une semaine après son succès à Paris/Saint-Denis, Gay -2e meilleur performeur de l'histoire derrière Usain Bolt- a remis le couvert en 10 sec 03 (vent contraire -1,2 m/s).

Peut-être s'est-il senti un peu seul sur la piste humide, orphelin d'Asafa Powell, forfait de dernière minute à cause de douleurs à l'aîne. Gay a même perdu sa série (2e en 10.15) après une très mauvaise mise en action.

Sa finale a d'ailleurs failli être du même acabit: Gay a véritablement jailli des starting-blocks -107 millièmes de réaction alors qu'un faux départ est signalé en dessous de 100!- mais a ensuite eu du mal à accélérer.

Il n'a finalement pris le meilleur que dans les trente derniers mètres, pour devancer son compatriote Ryan Bailey (10.09) et le Jamaïcain Nesta Carter (10.13).

Sur 110 m haies, un petit vent de suspense souffle désormais alors que le Liu Xiang n'a pu s'aligner sur la finale, alors qu'il venait de remporter sa série sans problème (13.27).

Douleurs au dos

La superstar chinoise aurait ressenti des douleurs au dos et préféré ne pas prendre de risque dans la perspective des Jeux.

L'athlétisme ayant horreur du vide, l'Américain Aries Merritt s'est empressé de rappeler qu'il était le patron de la discipline, pour le moment.

Merritt a ainsi égalé sa propre MPM en 12 sec 93, pour devancer largement son compatriote Jason Richardson (13.06), champion du monde à Daegu l'an dernier grâce à l'accrochage Robles-Liu.

Le Porto-Ricain Javier Culson a signé l'autre co-MPM de la soirée sur 400 m haies (47.78), renouvelant sa performance de la semaine passée à Paris/Saint-Denis.

La perche masculine a offert une belle surprise avec la défaite de Renaud Lavillenie, coincé à 5,40 m. Invaincu de tout l'été, et alors qu'il restait sur 11 victoires de suite, le Français n'a "jamais réussi à rentrer dans son concours".

Un message en forme de piqûre de rappel pour le champion du monde en salle 2012, finalement 5e d'un concours remporté par l'Allemand Bjorn Otto (5,74 m), son dauphin des Championnats d'Europe.

La traversée du désert continue, en revanche, pour le champion olympique en titre, l'Australien Steve Hooker, de nouveau incapable de franchir la moindre barre. Il a ainsi échoué à trois reprises à 5,40 m.

Dans des conditions climatiques pas forcément évidentes -vent taquin, pluie fine ou piste humide-, la réunion n'aura pas permis de grandes performances, à l'image du 200 m dames remporté par l'Américaine Charonda Williams en 22 sec 75.

Le public britannique a pu apprécier la foulée de l'idôle nationale Mo Farah, vainqueur du 5000 m en 13 min 06 sec 04, tandis que sur la même distance chez les dames, la Kényane Viviane Cheruiyot -double championne du monde du 5000 et 10.000 m- a confirmé qu'elle serait la femme à battre dans trois semaines (14:48.86).

Le vrai rendez-vous londonien n'est plus très loin.

fbr/sk

PLUS:afp