NOUVELLES

Le TSX clôture en hausse, confiant de voir des mesures de relance en Chine

13/07/2012 04:52 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse vendredi, les investisseurs semblant convaincus que le ralentissement de la croissance économique en Chine convaincra ses dirigeants de mettre en place de nouvelles mesures de relance pour revigorer la deuxième plus grande économie du monde.

En outre, le solide bénéfice trimestriel affiché par le géant bancaire américain JPMorgan a rehaussé les attentes quant à la saison des résultats financiers qui s'amorce.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 89,05 points pour terminer la séance à 11 514,53 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a avancé de 17,76 points à 1186,96 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,39 cent US à 98,56 cents US.

La banque américaine JPMorgan a aidé les marchés new-yorkais à grimper davantage, même si la gigantesque perte dévoilée en mai, issue de mauvaises opérations de courtage, a plus que doublé depuis pour atteindre 4,4 milliards $ US. La plus grande banque américaine a malgré tout affiché un bénéfice de 1,21 $ US par action, soit bien plus que les 76 cents US attendus par les analystes. L'action de la banque a progressé de 5,9 pour cent à 36,05 $ US.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a bondi de 203,82 points à 12 777,09 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a gagné 42,28 points à 2908,47 points et que l'indice élargi S&P 500 a pris 22,01 points à 1356,77 points.

Les prix des matières premières ont avancé à la suite de la publication de données faisant état d'une croissance économique de 7,6 pour cent en Chine au deuxième trimestre, la plus lente en trois ans. Ce chiffre reste malgré tout conforme aux attentes.

Ces dernières semaines, les autorités chinoises ont réduit les taux d'intérêt et abaissé le niveau des réserves minimales de capitaux que les banques doivent conserver dans le but d'encourager les prêts et d'augmenter les dépenses sur les projets d'infrastructure. D'autres mesures sont maintenant attendues.

L'économie chinoise a été un important acteur dans la reprise économique mondiale à la suite de l'écroulement financier de 2008 et de la récession qui a suivi.

À Toronto, le secteur de l'énergie a grimpé de 1,4 pour cent, le cours du pétrole brut s'étant apprécié de 1,02 $ US à 87,10 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a pris 56 cents à 29,41 $, tandis que celle de Cenovus Energy (TSX:CVE) a gagné 71 cents à 33,28 $.

Le secteur des métaux de base a avancé de 2,29 pour cent, le cours du cuivre ayant notamment pris 9 cents US à 3,50 $ US la livre à New York. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a grimpé de 59 cents à 30,68 $, tandis que celui de First Quantum Minerals (TSX:FM) a avancé de 47 cents à 17,53 $.

Le prix du lingot d'or s'est apprécié de 26,70 $ US à 1592 $ US l'once à New York, ce qui a aidé le secteur aurifère a prendre un peu plus d'un pour cent. L'action de Kinross Gold (TSX:K) a gagné 47 cents à 8,51 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) s'est emparée de 85 cents à 34,53 $.

Les fabricants de pièces automobiles ont aidé le secteur de la consommation discrétionnaire à croître de 1,2 pour cent. Dans ce groupe, l'action de Magna International (TSX:MG) a pris 1,84 $ à 41,37 $ et celle de Linamar (TSX:LNR) s'est adjugée 69 cents à 21,32 $.

Sur l'ensemble de la semaine, le TSX a retraité de 145 points, soit 1,24 pour cent.

PLUS:pc