NOUVELLES

Le pétrole ouvre en hausse à New York: soulagement pour le PIB chinois

13/07/2012 09:32 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Les cours du pétrole ont ouvert en hausse vendredi à New York, saluant les chiffres de la croissance chinoise au deuxième trimestre, au plus bas depuis trois ans mais moins faible que redouté par le marché.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août prenait 20 cents à 86,28 dollars par rapport à la clôture de jeudi, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les statistiques chinoises, très attendues, n'ont pas été "si décevantes que cela, tout en étant assez faibles pour que le gouvernement chinois n'ait pas d'autre choix que de mettre sur pied un nouveau plan de relance via sa banque centrale", a déclaré John Kilduff, d'Again Capital.

Bien que moroses, "les statistiques économiques chinoises ne sont pas aussi désastreuses que certains le redoutaient et ont donc atténué les craintes de voir le pays, deuxième consommateur de brut de la planète, connaître un atterrissage brutal de son économie", ont abondé les experts de Commerzbank.

Le gouvernement chinois a annoncé que la croissance du Produit intérieur brut (PIB) de la Chine était tombée à 7,6% au deuxième trimestre, contre 8,1% au premier, enregistrant son plus bas niveau en plus de trois ans, notamment en raison des difficultés économiques de la zone euro, un important partenaire commercial du géant asiatique.

En outre, "le marché continue de digérer les nouvelles sanctions américaines contre l'Iran", a souligné John Kilduff.

Le Trésor américain a annoncé jeudi le renforcement de ses sanctions financières contre plus de 50 entités en Iran. Il s'agit notamment d'entreprises d'Etat liées aux Forces armées iraniennes et aux Gardiens de la Révolution que Washington accuse de participer au programme nucléaire controversé de Téhéran.

Ce développement soutient le retour de "la prime au risque" car "cela rappelle combien l'Iran est isolé", a commenté M. Kilduff, selon lequel "le marché a parfois besoin (de ce genre de rappel pour) savoir où il est".

sab/sl

PLUS:afp