NOUVELLES

Ethiopie: un journaliste condamné à 18 ans, prison pour 23 militants

13/07/2012 06:05 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Un tribunal éthiopien a condamné vendredi un journaliste à 18 ans de prison pour "terrorisme" et 23 autres militants à des peines allant de huit ans d'emprisonnement à la perpétuité dans un procès très critiqué par des associations de défense des libertés.

Le journaliste Eskinder Nga, déjà détenu à maintes reprises pour ses critiques contre le régime éthiopien, a été condamné à 18 ans de prison.

L'opposant Andualem Arage a été condamné à la perpétuité à cause "de l'importance de l'affaire" après avoir été reconnu coupable le mois dernier de participation à une organisation terroriste, a déclaré le juge Hussein Yimer en rendant la sentence.

"Le tribunal l'a condamné à la perpétuité incompressible", a indiqué M. Hussein.

Le journaliste Eskinder été reconnu coupable d'avoir coopèré avec le Ginbot 7, considéré comme un groupe terroriste en Ethiopie.

Sur les 24 accusés, qui avaient été reconnus coupables par le tribunal le mois dernier, seulement huit étaient présents. Les 16 autres ont été jugés par contumace.

Le journaliste et l'opposants Andualem Arage, ont en particulier été reconnus coupables de "participation à une organisation terroriste", de "planification, préparation, complot, incitation et tentative d'acte terroriste".

Ils étaient accusés d'avoir commenté le printemps arabe dans les médias pour promouvoir des manifestations contre le gouvernement éthiopien.

jv/pjm/efr/jlb

PLUS:afp