NOUVELLES

Bouteflika à Hollande: il est temps de faire un examen "lucide" du passé

13/07/2012 02:09 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a estimé vendredi qu'il était temps de faire un examen "lucide et courageux" du passé entre entre l'Algérie et la France pour renforcer les liens entre les deux pays, dans un message à son homologue français François Hollande, à l'occasion de la fête du 14 juillet.

"Les relations entre l'Algérie et la France ont précédé la période coloniale qui a marqué plus particulièrement notre histoire commune et laissé des traces durables chez nos deux peuples", écrit M. Bouteflika.

"Les blessures qui en ont résulté pour les Algériens sont profondes, mais nous voulons, comme vous, nous tourner vers le futur et essayer d'en faire un avenir de paix et de prospérité pour les jeunes de nos pays", a-t-il ajouté.

"Il est temps pour cela d'exorciser le passé et d'en faire ensemble, dans des cadres appropriés, un examen lucide et courageux qui contribuera à renforcer nos liens d'estime et d'amitié", a encore affirmé le président algérien.

M. Bouteflika a également exprimé son "entière disponibilité" à oeuvrer, de concert avec M. Hollande, au raffermissement des relations, en vue d'établir un partenariat qui "puisse répondre aux aspirations de nos deux peuples".

Le 5 juillet, M. Hollande avait estimé qu'il y avait "place désormais pour un regard lucide et responsable" de la France sur son passé colonial en Algérie, 50 ans après son indépendance, dans une lettre adressée au président algérien à l'occasion du 50e anniversaire de l'indépendance de son pays.

abh/cnp

PLUS:afp