NOUVELLES

Ankara et Amman laissent passer les terroristes en Syrie (général iranien)

13/07/2012 09:57 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Le général Hassan Firouzabadi, chef d'état-major des forces armées iraniennes, a accusé vendredi la Turquie et la Jordanie de laisser passer les "terroristes" qui déstabilisent la Syrie, selon l'agence iranienne Isna.

"Aujourd'hui, le plan de (l'émissaire international pour la Syrie) Kofi Annan est accepté par la communauté internationale et il est du devoir des voisins musulmans de la Syrie de ne pas soutenir les terroristes", a déclaré le général iranien, dont le gouvernement est l'un des principaux alliés de Damas.

"La Turquie et la Jordanie devraient fermer leurs frontières aux terroristes", a-t-il ajouté, utilisant le même terme que les autorités syriennes pour désigner l'opposition armée.

Les pays occidentaux et l'opposition syrienne accusent régulièrement l'Iran, qui a toujours démenti, de fournir une aide militaire au régime syrien, qui tente depuis mars 2011 d'écraser une révolte populaire de plus en plus militarisée, au prix d'au moins 17.000 morts.

Lors de la visite de M. Annan mardi à Téhéran, les autorités iraniennes avaient déjà estimé que le "contrôle des frontières syriennes pour empêcher la contrebande d'armes" destinées aux rebelles était le "principal problème", selon les termes du vice-ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian.

fpn/fc

PLUS:afp