NOUVELLES

Accident de train en Afrique du Sud: le bilan monte à 26 morts

13/07/2012 02:21 EDT | Actualisé 12/09/2012 05:12 EDT

Vingt-six ouvriers agricoles transportés sur la plate-forme d'un camion ont trouvé la mort vendredi dans le nord-est de l'Afrique du Sud quand leur véhicule a franchi une voie ferrée et a été percuté par un train de marchandises, a indiqué le ministère des Entreprises publiques.

Vingt-trois personnes ont été blessées dans l'accident.

Le chauffeur du camion a été arrêté, et passera en jugement pour meurtre dès lundi, a dit le colonel Leonard Hlathi, porte-parole de la police de la province du Mpumalanga (nord-est) à l'agence sud-africaine Sapa.

L'accident a eu lieu à 07H23 (05H23 GMT) à proximité de Malelane, à l'entrée du célèbre parc Kruger, près de la frontière du Mozambique.

"Le chauffeur d'un camion (...) a traversé la voie ferrée sans avoir bien regardé", a expliqué à l'AFP Thulani Sibuyi, responsable des services de secours de la province.

"Les corps gisent partout, des gens ont été déchiquetés", a relevé le responsable, le train ayant traîné le camion sur environ 200 m.

Le camion transportait 44 ouvriers agricoles se rendant au travail.

La signalisation était claire sur place, et le conducteur du train "a même actionné le sifflet pour signaler au chauffeur du camion qu'il approchait", a indiqué à Sapa Mayihlone Tshwete, porte-parole du ministère des Entreprises publiques (dont dépend Transnet, le monopole du fret ferroviaire sud-africain).

La centrale syndicale Cosatu a immédiatement dénoncé "le scandale des ouvriers transportés dans des camions ouverts", appelant le gouvernement à renforcer la sécurité aux passages à niveau.

"Dans un pays où les conducteurs et les passagers des voitures doivent porter des ceintures de sécurité, comment pouvons-nous tolérer que des travailleurs soient transportés sans protection?", s'est interrogé son porte-parole Patrick Craven, dans un communiqué.

Le régulateur a précisé que le train, qui était tracté par quatre locomotives et transportait du charbon, et les infrastructures ferroviaires n'avaient pas été endommagées, et que personne n'avait été blessé à bord.

Il s'agit du plus grave accident ferroviaire en Afrique du Sud depuis une collision entre un train de passagers et un convoi de marchandises qui avait fait 24 morts en février 2002 dans la province du KwaZulu-Natal (est).

bur-liu/cpb/sd

PLUS:afp